La Confédération Musicale de France

  CMF

 

La Société Musicale de Bellerive fait partie des plus anciennes associations adhérentes à la Confédération Musicale de France, c'est donc tout naturellement que nous avons souhaité vous présenter ses actions et ses objectifs en terme de soutien de la pratique musicale collective et populaire. Malgré son récent et progressif désengagement envers nos Sociétés Musicales amateures, elle reste une institution incontournable du monde musical français.

Présentation de la CMF

La CMF, ou Confédération Musicale de France, est la plus importante association musicale en france. Elle regroupe des écoles de musique et autres sociétés musicales: Orchestres d'harmonie, orchestres symphoniques, big-bands, brass-band, orchestres de fanfare, batteries-fanfares, orchestres à plectre, orchestres d'accordéons, ensemble de musique de chambre, classes d'orchestres et ensembles instrumentaux divers, soit des milliers de musiciens!

L'association

24 fédérations régionales et leurs fédérations départementales ou regroupements géographiques et les écoles de musique. Cette structure décentralisée permet à la CMF d' être proche des associations musicales dans ses actions afin de répondre à leurs attentes ...

Notons que la CMF est relayée en Auvergne par la Fédération Musicale d'Auvergne (FMA) présidée par l'alti-ligérien Bernard Aury (également ancien président national) et dans l'Allier par l' Union Départementale des Sociétés Musicales de l'Allier (UDSMA) présidée par le gannatois Walter Renoux.

Ses objectifs

Promouvoir et développer la pratique musicale, quels que soient l'âge et l'origine sociale ; favoriser l'accès à la formation des jeunes à la Musique et faire découvrir à un large public la diversité des formes musicales existantes.

Le Comité d'Honneur de la CMF

Ce comité a été créé en 2005, il est composé de personalités du monde de la musique qui soutiennent les actions de la CMF: Maurice André, Pierre Boulez, Roger Boutry, Sylvain Cambreling, Jean-Claude Casadesus, Guy Dangain, Désiré Dondeyne, Henri Dutilleux, Patrice Fontanarosa, Ida Gotkovsky, Emmanuel Krivine, Frédéric Lodéon, Michel Plasson, Georges Prêtre.

Le Conseil National Artistique de la CMF

Présidé par Sylvain Marchal, il a pour rôle d'étudier la politique culturelle de la CMF et de proposer au Conseil d'Administration des orientations.

Ses membres: Bouchra Habbache, Jean-Pierre Pommier, Marc Lefèbvre, Eric Valdenaire, Gérard Garcin, Robert Combaz et Jean-Philippe Vanbeselaere.

L’Histoire de la CMF

On peut dire que l’idée d’une confédération est dans les esprits dès le début du 19 ème siècle. En effet, c’est une période où la musique s’installe progressivement. Wilhem, musicien et enseignant, en prenant ses fonctions de professeur en 1819 sera l’un des instigateurs de ce développement …

En 1833, avec l’arrivée de Louis Philippe au pouvoir, Wilhem réussit à intégrer pour la première fois la musique dans les programmes de l’enseignement.

Il sera aussi à l’origine de nombreuses manifestations groupant plusieurs écoles pour constituer ce que l’on appellera désormais « l’Orphéon ». Par la suite, commenceront à se créer, des sociétés musicales.

• 1855 : Naissance de la première fédération musicale à Vaires en Seine et Marne

• 6 avril 1896 : Les membres des différents orphéons créent une association nationale à Bourges dont le siège sera transféré à Paris en 1901.

• 15 Août 1903 : Emile Clérisse, fondateur de l’Union Musicale de l’Eure, propose un plan pour uniformiser la réglementation des différentes sociétés. Ce travail se concrétise avec la création de la Fédération Musicale de France en 1905

• 1946 : La Fédération Musicale de France devient la Confédération Musicale de France

• 2 janvier 1957 : La Confédération Musicale de France est reconnue d’utilité publique

• 5 juin 1957, la Confédération Musicale de France obtient l’agrément d’Association d’éducation populaire

• Depuis 1991, la CMF a entrepris d’harmoniser progressivement son enseignement avec celui agréé par l’Etat

• Avril 2001 : Réunion du 100ème Congrès de la C.M.F à Limoges

• Octobre 2001 : Assises Nationales des jeunes Musiciens CMF à l’Assemblée Nationale

• Avril 2005 : Réunion du Congrès de la CMF à Forges les Eaux – Election du Nouveau Président de la CMF : Bernard Aury

• Avril 2010 : Congrès de la CMF à Saint Louis, en Alsace; Election du Nouveau Président de la CMF : Jean-Jacques Brodbeck

 

Ses Présidents

 

1906 - Alfred Richard, Président de la Fédération Nord Pas de Calais

1908 à 1934 - Emile Clarisse, Paul Brévannes en Intérim

1935 - Etienne Bourbié

1945 - Arthur Manouvrier

1953 - Albert Ehrmann

1969 - Jules Semler-Collery

1976 - André Amellér

1983 - André Petit

1991 - Maurice Adam

2005 - Bernard Aury, Jean-Marie Dazas en Intérim

2010 - Jean-Jacques Brodbeck

 

________________________________________

Confédération Musicale de France

103, Boulevard de Magenta - 75010 Paris - Tél. 01.48.78.39.42 - Fax 01.45.96.06.86

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×